Le Parlement jeunesse pancanadien est un rendez-vous de jeunes politiciens d’expression française originaires de partout au Canada. Ils simulent une session parlementaire comme le font les vrais politiciens sur la colline Parlementaire, vivent une expérience formatrice exceptionnelle, viennent s’amuser et tissent des liens d’amitié.

La 7e législature du Parlement jeunesse pancanadien a eu lieu du 9 au 12 janvier 2014, sur la colline Parlementaire à Ottawa.

Déroulement de l’événement

Au cours des quatre jours qu’a duré l’événement, les 102 « députés » en herbe ont siégé dans la salle du Sénat et ont participé aux débats autour de trois projets de loi proposés par un cabinet composé de huit participants élus par leurs pairs.

  • Loi concernant la salubrité de l’eau potable dans les régions isolées et la consommation d’eau de la population canadienne
  • Loi concernant l’abolition de la discrimination positive financée par les contribuables canadiens
  • Loi concernant la réforme de la société canadienne

De l’ouverture de la session, à l’élection du président de la Chambre, en passant par le discours du trône, les participants ont eu l’occasion de vivre un exercice parlementaire complet et d’apprendre sur les rouages de la démocratie canadienne. En plus de la séance parlementaire et de la journée de formation sur le protocole, le décorum en Chambre et les différentes étapes d’un projet de loi, les participants ont eu l’occasion d’échanger avec des conférenciers captivants. Du nouveau pour cette édition, le PJP comptait un certain nombre de comités à l’intérieur desquels les députés pouvaient poser des questions à des «témoins-experts» sur les sujets dont ils débattaient. Encore plus, les participants ont acquis des connaissances sur le patrimoine canadien par l’entremise de visites de lieux nationaux, tels que Rideau Hall.

En plus des 102 «députés» en herbe, 5 jeunes ont joué le rôle de journaliste parlementaire et 2, celui de page.

Les «journalistes» du volet Médias ont eu la chance d’arpenter les couloirs du Parlement du Canada, de faire des «scrums» et de publier trois éditions d’un journal, intitulé Le Carillon, couvrant les débats et activités de l’événement. Ils ont également participé à des formations données par Élise Brunet, productrice en chef de la chaîne CPAC, ainsi que Jonathan Blouin et Philippe Orfali, journalistes pour Le Droit.

Les «pages», quant à eux, ont eu l’opportunité d’approfondir leur connaissance des procédures parlementaires en participant à une foule d’activités entourant les travaux législatifs, en plus d’avoir eu le privilège de visiter des lieux non-accessibles au public. Les pages ont également reçu une formation par deux pages officiels du Parlement du Canada.

« À travers une simulation parlementaire étoffée et dans un environnement incomparable, le PJP a encore une fois offert aux participants une occasion en or de se rencontrer et de tisser des liens forts. Plus que les connaissances parlementaires, plus que les apprentissages personnels, le plus grand impact du PJP c’est de savoir qu’en tant que jeune passionné on n’est pas seul et que d’autres, partout au pays, partagent notre passion et notre langue. » – Alexis Couture, président de la FJCF et premier ministre du PJP 2014.

 

Lumière, caméra, action!

La 7e législature du PJP fera l’objet d’une émission de télévision sur les ondes de TFO à l’automne 2014. Le comédien Raphaël Grenier-Benoît, mieux connu sous le nom d’Olivier dans la série Les Parent diffusée à Radio-Canada, est venu rencontrer les participants du PJP dans le cadre de l’émission Raphaël, citoyen du monde. L’équipe de tournage de la maison de production LP8 Médias est à l’origine du concept qui mène Raphaël à la rencontre de jeunes qui travaillent à faire une différence dans leur communauté. LP8 Médias était présente sur la colline Parlementaire le samedi 11 janvier 2014 afin d’enregistrer des segments de la simulation parlementaire et rencontrer les jeunes participants.

 Les journalistes du volet médias du PJP ont questionné le jeune comédien afin de connaitre ses impressions sur le PJP. Voici un extrait :

« Je trouve ça super! Je pense que dans les cours d’histoire à l’école tu n’as pas une assez bonne compréhension du système politique. Je trouve que des évènements comme celui-ci permettent à plein de jeunes de mieux s’informer et de mieux comprendre comment les décisions sont prises dans leur pays. Ça politise énormément les gens. C’est un apprentissage dans la pratique, les deux mains dedans. C’est la bonne manière d’apprendre et c’est ce qui est formidable avec le Parlement jeunesse pancanadien. » – Raphaël Grenier-Benoît.

1511102_10152097798150862_1901487872_n

Raphaël Grenier-Benoît, l’équipe de tournage et trois participants du PJP2014: Gabriel Tougas, Yann Lacoste et Madeleine Arseneau

 

Invités et conférenciers

Les participants ont eu l’opportunité de rencontrer et d’échanger avec divers invités et conférenciers, dont Mme Gisèle Lalonde, 7e gouverneure générale du PJP, M. Graham Fraser, Commissaire aux langues officielles du Canada, et Mme Emmanuelle Latraverse, chef de bureau pour la télévision et la radio de Radio-Canada sur la colline Parlementaire à Ottawa. Les participants ont également dansé au rythme de la musique de l’artiste franco-ontarien Damien Robitaille lors du banquet officiel de l’événement.

Moniseur Graham Fraser et Alexis Couture

M. Graham Fraser et notre président, Alexis Couture

Emmanuelle Latraverse PJP2014

Emmanuelle Latraverse

Damien Robitaille

Damien Robitaille

Madame Gisèle Lalonde PJP2014

Madame Gisèle Lalonde

 

Prochaine édition

Comme le veut la tradition, le 7e PJP s’est clôturé par l’élection des membres du nouveau cabinet pour la prochaine édition qui se tiendra en 2016. Voici les résultats de l’élection :

Premier ministre : Gabriel Tougas (Manitoba)

Président de la chambre : Yann Lacoste (Colombie-Britannique)

Vice-président de la chambre : Derek Bentley (Manitoba)

Vice-première ministre : Chloé Freynet-Gagné (Manitoba)

Leader du gouvernement : Jacques de Moissac (Manitoba)

Chef de l’opposition officielle : Sébastien Lord (Nouveau-Brunswick)

Chef du tiers parti : Thibault Jacquot-Paratte (Nouvelle-Écosse)

Leader de l’opposition officielle : Noah Rondeau (Colombie-Britannique)

Nouveau cabinet PJP 2016

Nouveau cabinet pour le PJP2016

Nous vous invitons à regarder l’album photo de l’événement sur notre page Facebook.

Financement

L’organisation du Parlement jeunesse pancanadien est rendue possible grâce au soutien et au financement continus du ministère du Patrimoine canadien, ainsi que du gouvernement du Québec par l’entremise du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes (SAIC).

Nous tenons également à souligner la collaboration de nos membres et partenaires pour le recrutement des participants et la promotion de l’événement.

Canada                                    SAIC

Publicités